Travaux
0 6 minutes 4 mois

Pour une construction neuve, l’alimentation en électricité s’effectue en différentes étapes. Toutefois, pour l’installation électrique proprement dite, il existe des composants indispensables. L’ensemble de ces divers éléments vous garantit une installation à la fois efficace et sécurisée. 

Le compteur électrique 

Avant de choisir le fournisseur électricité moins cher sur le marché, vous devez vous occuper de l’installation électrique au sein de votre nouvelle construction. Il faut reconnaître que le compteur électrique ne fait pas vraiment partie d’une installation électrique intérieure. Toutefois, même placé à l’extrémité du réseau de distribution, un dispositif de comptage a un rôle capital dans une installation. C’est par l’intermédiaire de ce dispositif que le courant pénètre dans votre habitation ou local commercial. Il a pour fonction d’évaluer votre consommation d’électricité sur une période donnée. 

Il faut remarquer que toute intervention sur un compteur électrique est passible d’une sanction judiciaire. Par conséquent, si vous souhaitez changer la place de cet appareil ou modifier sa puissance pour profiter des offres compétitives sur le marché, vous devez contacter Enedis. 

Le disjoncteur de branchement

Le disjoncteur de branchement est placé généralement à mi-chemin entre le tableau électrique et le dispositif de comptage. La mise en place de ce disjoncteur général est nécessaire afin d’offrir une sécurité maximale à l’ensemble de votre installation. Il permet une coupure immédiate de l’électricité au sein de votre maison en cas de surcharge et de court-circuit. Il s’agit de la source principale de votre installation électrique intérieure. Il délimite votre zone privée et le secteur public. Parmi les différentes offres sur le marché, vous pouvez opter pour des modèles monophasés ou triphasés. Votre choix dépend de votre puissance de raccordement. 

Ayant une maîtrise parfaite dans le domaine, un électricien confirmé est votre meilleure solution pour réaliser l’installation d’un disjoncteur général. À noter que cet appareil doit se situer à au moins 90 cm du sol. 

Le tableau électrique

Il est inutile de se précipiter à choisir un fournisseur avant la mise en place d’un tableau électrique. Ce dernier abrite les circuits électriques sortants et entrants au sein de votre maison. Relié au disjoncteur général, il a pour fonction de distribuer le courant dans les différentes pièces de votre habitation. En plus de différents interrupteurs, le tableau électrique abrite également des disjoncteurs différentiels. 

Les interrupteurs et les disjoncteurs différentiels sont indispensables pour prévenir les accidents engendrés par une surcharge, des chocs électriques ou encore d’un court-circuit. Pour les interrupteurs, optez pour les modèles à 30 mA, tandis que vous pouvez vous limiter entre 10 à 32 A pour les disjoncteurs. 

Les circuits électriques

Les circuits électriques, composés de fils au coloris divers et de composants électriques, ont une place importante dans une installation électrique. Pouvant être flexibles ou rigides, les fils sont constitués généralement de cuivre. Ce dernier est réputé pour être un parfait conducteur. Il est préférable de favoriser les fils épais pour assurer leur efficacité. 

Rattachés au tableau électrique, les circuits électriques diffusent le courant fourni par votre fournisseur. Étant donné qu’ils alimentent divers dipôles, les circuits électriques n’ont pas la même fonction. 

Pour les gros appareils nécessitant une importante intensité de courant, optez pour un circuit électrique proposant entre 20 à 32 A.

Un disjoncteur différentiel 

Implanté au cœur d’un tableau électrique, avant les circuits électriques, le disjoncteur différentiel est facultatif, mais nécessaire. En effet, il a les mêmes fonctions que le disjoncteur principal, mais à un niveau secondaire. Il offre une grande sécurité, à vous et à votre maison, puisqu’il peut détecter les anomalies électriques qui peuvent survenir, comme un court-circuit ou des défauts d’isolement. Le disjoncteur différentiel va automatiquement couper le courant face à ces différentes situations. Ceci étant pour éviter un incendie ou une électrocution. Sur le marché, vous pouvez trouver différents types de disjoncteurs différentiels. Votre choix se fera entre le type AC, le type A, et le type HI ou HPI ou SI.

Au moment de construire votre maison, vous devez penser aux seconds œuvres, dont l’installation électrique. Il faut noter que la réalisation d’une installation électrique doit se faire dans les règles de l’art. Si vous optez pour une alimentation électrique utilisant des énergies renouvelables, vous n’avez besoin que quelques-uns des composants précités. 

Pour plus d’information, visitez cette page.