0 4 minutes 1 mois

La mécanique ou l’usinage de précision est vitale pour plusieurs industries de différents secteurs. Si jusqu’à aujourd’hui elle continue d’être indispensable, c’est surtout grâce à l’ingénierie des processus de fabrication de pièces mécaniques à faibles tolérances. Bien entendu, elle connaît quelques évolutions au niveau des méthodes.

Tournage et fraisage : les méthodes classiques en usinage de précision

En usinage de précision, deux techniques sont les plus sollicitées pour concevoir les composants métalliques de petite taille : le tournage ainsi que le fraisage. Toutes les deux se basent sur un procédé d’enlèvement de matière. Le premier consiste donc à fixer la pièce à façonner sur une machine spécifique ou un mandrin qui tourne à une grande vitesse. Des outils de découpe interviennent durant le processus et rognent la matière depuis l’intérieur ou l’extérieur. Au final, on obtient une pièce mécanique très précise. Elle passera bien entendu par une étape de polissage ou autre selon les besoins et les exigences des clients.

Pour ce qui est du fraisage, ce sont les outils de découpe et de modélisation qui effectuent des mouvements de rotation. Ils sont assemblés sur une même table mobile qui formera donc la fraiseuse. D’ailleurs, il existe désormais plusieurs types de fraiseuses sur le marché notamment les modèles manuels et semi-automatiques. Mais la technique de fraisage a connu son lot d’améliorations au fil des années. Ce qui rend la mécanique de précision encore plus indispensable, car les pièces fournies sont plus précises. En effet, on utilise aujourd’hui des fraiseuses automatisées et programmées avec des commandes numériques. Par ailleurs, de nouvelles méthodes de fabrication ont vu le jour avec l’avènement de la technologie.

Zoom sur les nouvelles techniques innovantes en mécanique de précision

La technique la plus innovante que le secteur de l’usinage de précision ait connue est sans doute la fabrication additive. Elle a recours à la technologie de l’impression 3D qui peut recréer en vrai une maquette numérique. Pour ce faire, les imprimantes ont besoin de fines couches de poudres métalliques ou d’alliage qui seront fusionnées avec un faisceau laser. Plusieurs domaines d’activité comme la santé publique et l’aéronautique ont d’ores et déjà utilisé cette technique. En outre, on retrouve le rodage qui est très sollicité pour la rectification de pièces. Cette méthode existe depuis des années et consiste à ajuster deux surfaces pour les rendre étanches. C’est ce qu’il faut pour faire des finitions en tout genre.

Parmi les solutions de découpe de matière, il y a la découpe laser et la découpe jet d’eau. Elles interviennent notamment dans l’usinage à grande vitesse ou (UGV). Les paramètres de coupe sont de loin supérieurs et plus rapides que ceux de l’usinage traditionnel. Résultat, on obtient des pièces en très peu de temps avec une qualité irréprochable. Pour finir, il est conseillé de se renseigner sur les techniques utilisées avant de contacter une société d’usinage. De cette manière, les industries ayant besoin de la mécanique de précision pourront compter sur l’expertise et le savoir-faire du prestataire.