0 7 minutes 8 mois

La préparation d’un voyage en Ouzbékistan ne s’improvise pas. Il est impératif d’organiser son itinéraire au préalable afin de découvrir ces différents trésors chargés d’histoire. Viennent s’ajouter à cela ses différences ethniques et culturelles. Cet ensemble fait de ce pays d’Asie centrale une destination de choix pour les voyages en famille ou entre amis.

Les informations à retenir sur les itinéraires à choisir en Ouzbékistan

Le choix de l’itinéraire lors d’un séjour en Ouzbékistan est à ne pas prendre à la légère. Cela dépend de l’histoire de ses diverses conquêtes qui a largement contribué à sa culture et son mode de vie. En choisissant cette destination pour ses prochaines vacances, on va découvrir plus qu’un pays, mais également une population très conviviale. La majorité des circuits proposés par les agences de voyages contribue spécialement à l’exploration de la nature ainsi qu’à l’exploration des cités architecturales de la région. Les aventureux auront le privilège de parcourir steppes et déserts, tout en partageant des expériences inoubliables avec les locaux.

Durant cette échappée, il est recommandé de privilégier les petites structures indépendantes. Cela permet de participer au développement de l’économie local, comme le fait de dormir chez l’habitant. Quelques jours d’itinéraire sont donc nécessaires pour concrétiser un tel projet de voyage.

Découvrir la ville de Khiva, un passage obligatoire avant d’explorer le territoire

La découverte de la ville de Khiva représente une étape essentielle lors d’un voyage sur le territoire ouzbek. Cette cité mythique se trouve à l’ouest du pays, à la frontière du Turkménistan. Elle représente la fin de la Route de la Soie, avec Samarcande et Boukhara.

Cette ville est un incontournable du pays et attise la curiosité des voyageurs lors des Vacances ouzbekistan en groupe. C’est la plus ancienne des cités ouzbèkes et on y trouve des maisons datant du XIe siècle. Sa vieille ville fortifiée Itcha, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, regroupe tous les emblèmes de ces sites légendaires. Par exemple, on peut observer à Khiva le bleu turquoise des coupoles et la plus grande école coranique d’Asie centrale. Les voyageurs peuvent déambuler dans le labyrinthe des rues anciennes, l’endroit idéal pour dénicher des articles artisanaux. La beauté de son patrimoine historique lui permet d’être une véritable ville-musée.

Toujours s’aventurer dans les steppes du Kizil-Koum avec un guide

Avant de s’aventurer au lac Aydar et dans les steppes du Kizil-Koum, il est recommandé de solliciter les services d’un guide. Dans cet endroit, les routes se sont transformées en pistes sablonneuses et les GPS ne fonctionnent plus correctement. En plus de cela, le réseau téléphonique n’est pas du tout stable. Pour éviter les désagréments, il vaut mieux contacter une compagnie locale qui propose un accompagnement personnalisé jusqu’aux camps de yourte. Ces derniers se trouvent généralement à proximité du lac Aydar, un immense plan d’eau douce considéré comme une réserve de biodiversité.

Durant cette échappée, on peut rencontrer des troupeaux de chameaux laineux et de chevaux mongols. Ces espèces s’évadent en toute liberté au cœur des déserts arides à perte de vue. Quant aux petites chèvres cachemire, ils sont surtout visibles dans les collines rocheuses. Pour terminer la journée, les aventuriers ne manqueront pas de dormir dans une yourte.

Quelques mots concernant les formalités administratives pour voyager en Ouzbékistan

 

Les formalités pour visiter l’Ouzbékistan sont plutôt simplifiées pour les ressortissants français, belges et suisses. Depuis le 1er février 2019, ces voyageurs sont dispensés de visa pour un séjour de moins de 30 jours. Par contre, ils doivent présenter un passeport valide six mois au minimum après leur retour de vacances. Il est également impératif de laisser sur son passeport au moins deux pages vierges face à face. Si on est en voyage familial, il faut noter que les enfants sont soumis aux mêmes réglementations que les grandes personnes.

Ces mineurs doivent être donc en possession d’un passeport en cours de validité qui couvre l’ensemble du séjour programmé. Pour les autres nationalités, il vaut mieux se renseigner auprès des autorités consulaires dans son pays d’origine. Attention ! Les passeports présentés doivent être en état impeccable, c’est-à-dire, pas de déchirures, de marques, de trombones et bien d’autres.

Les spécialités culinaires à déguster absolument lors d’un voyage en Ouzbékistan

Nombreux sont les plats nationaux de l’Ouzbékistan. Parmi les incontournables, on peut évoquer le Shaslik, le Somsa et le Och. Ce dernier est un mets à base de riz sauté et de viande de mouton. Les adeptes de brochettes de viandes de mouton, poulet ou bœuf peuvent découvrir le Shashlik. Sinon, le Somsa adopte la même apparence que les samoussas indiens.

Seulement, celui de l’Ouzbékistan est conçu à partir d’une pâte cuite plutôt que frite. Il est généralement fourré à l’agneau ou au bœuf et sa forme est ronde, triangulaire ou carrée. Comme dans d’autres pays en Asie centrale, chaque repas est accompagné du pain qu’on rompt avec les doigts. La plupart des recettes en Ouzbékistan sont à base de viande. Elles sont accompagnées de salade et de spécialités laitières. Pour les desserts, les fruits abondent durant la saison estivale.

Pour plus d’informations, d’autre conseils sont disponibles en cliquant ici. Avez-vous déja penser à visiter l’algérie, n’hésitez pas à vous renseigner sur notre blog : Qu’est ce qu’un voyage en Algérie ?