Choisir la meilleure assurance copropriété
0 5 minutes 1 mois

Aux termes des dispositions légales en vigueur dans le territoire belge, la souscription d’une assurance copropriété est obligatoire. Elle a vocation à couvrir toutes les personnes habitant dans un immeuble contre les sinistres qui peuvent avoir lieu.

Opter pour une assurance multirisque copropriété

En règle générale, elle suggère les mêmes garanties qu’une assurance habitation classique. Toutefois, dans la pratique, elle est étendue à la copropriété, c’est-à-dire aux immeubles. Plusieurs compagnies proposent ce type de contrat, mais les offres ne se valent pas. Il convient alors de choisir la meilleure assurance copropriété. Pour ce faire, suivez le guide.

De prime abord, il convient de préciser que c’est le syndic qui se charge de la souscription de cette assurance pour le compte du syndicat des copropriétaires. Il est de son devoir de rechercher la meilleure solution d’assurance pour protéger le patrimoine des habitants d’un immeuble.

Dans cette optique, le contrat multirisque copropriété est le choix idéal. Il a été spécialement conçu pour les immeubles en copropriété. Il offre les garanties nécessaires imposées par la loi. Il s’agit entre autres de :

  • La responsabilité civile du syndicat des copropriétaires
  • Dommages à l’immeuble et aux parties communes
  • Bris des installations techniques à l’instar des ascenseurs, les portails…

Au même titre qu’une assurance multirisque habitation classique, la multirisque copropriété couvre les mêmes risques voire plus. Ce sont notamment :

  • Les dégâts des eaux
  • L’incendie
  • Le vol, vandalisme
  • L’effondrement
  • Les tempêtes, les grêles
  • Les catastrophes naturelles et technologiques
  • Attentats et actes de terrorisme
  • Émeutes, mouvements populaires…

travaux de construction ou de rénovation

Une assurance dommages ouvrage

Elle est également obligatoire lors de travaux de construction ou de rénovation ayant lieu au sein d’un immeuble. C’est le syndic de copropriété qui se charge de la souscrire auprès d’une compagnie d’assurance. Elle permet au syndicat des copropriétaires d’être indemnisés des dommages ou autres malfaçons que l’on peut constater après les travaux.

Le remboursement peut être requis dans le cadre des garanties biennales et décennales que l’entrepreneur doit fournir à la copropriété. Ainsi, la responsabilité de ce dernier peut être engagée dans les 2 à 10 ans après la livraison de l’ouvrage.

Il convient toutefois de préciser que les dommages couverts par cette assurance sont ceux qui sont de nature à compromettre la solidité de l’édifice. Il en est de même des sinistres qui rendent l’édifice impropre à l’usage auxquels il est destiné. Il peut s’agir de :

  • Fissures importantes sur les murs
  • L’affaissement de plancher
  • L’infiltration d’eau
  • L’effondrement de la toiture
  • Défauts d’isolation thermique…

Passer par un comparateur d’assurance en ligne

Il importe de préciser que les offres proposées par les compagnies d’assurance peuvent varier en ce qui concerne les garanties et les tarifs. Pour être sûr de trouver la meilleure suggestion, la solution est de passer par un comparateur d’assurance en ligne.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un outil permettant de mettre en parallèle les suggestions des différentes compagnies. À noter que l’utilisation de ce logiciel est totalement gratuite et ne vous engage en rien. Il permet entre autres de connaître les conditions imposées par les assureurs. On peut ainsi se faire une idée sur :

  • Les garanties proposées
  • Les tarifs
  • Les délais de remboursement
  • Les taux de remboursement
  • Les plafonds d’indemnisation…