0 4 minutes 4 mois

Depuis quelques années, le BPO à Madagascar ou Business Process Outsourcing est un concept qui s’est largement répandu dans toute l’île. Il s’agit de l’externalisation des processus métiers. Comme son nom l’indique, cette méthode consiste à transférer à un prestataire de services intermédiaire certains processus métiers d’une entreprise. Ces opérations sont très variées. Elles concernent la gestion de la relation client, les activités commerciales, la comptabilité, le service administratif ou encore la gestion des ressources humaines.

On confond souvent le concept du BPO avec le centre d’appels. En effet, ces deux termes sont souvent associés. De plus, les entreprises spécialisées dans ces domaines se chargent généralement d’offrir des prestations dont la source d’activité provient de l’étranger. Cependant, ces deux termes ne sont pas similaires. Chacun possède ses propres caractéristiques.

A Madagascar, le nombre de professionnels dans ces marchés ne cesse d’augmenter. De ce fait, avant de recourir à un de ces prestataires, il convient de connaître avant tout la différence entre le BPO et le call center. Cet article vous donne plus d’explications à ce sujet.

BPO à Madagascar : en quoi cela consiste-t-il ?

Le BPO ou Business Outsourcing Process consiste à délocaliser en entier un processus d’affaires, des opérations et des responsabilités spécifiques. Comme susmentionné, en français, on parle d’externalisation de processus métiers. A la différence d’une externalisation classique, il s’agit de prendre en charge l’intégralité d’un métier. En effet, une entreprise recourt à une externalisation de services lorsqu’elle manque de temps ou de personnel pour le faire.

Dans ce contexte, l’entreprise ne peut pas assumer en interne l’activité, car elle ne dispose pas de compétences pour l’effectuer. De ce fait, elle s’associe avec un prestataire externe qui s’occupera de cette activité à sa place. Par ailleurs, le prestataire et l’entreprise cliente entretiennent une relation de proximité. Pour les entreprises occidentales, recourir à un BPO à Madagascar est financièrement plus pratique, car les « outsourcers » fournissent des services fiables à des tarifs moins chers.

Centre d’appels : une organisation du BPO

Tout d’abord, un centre d’appels est un bureau centralisé dont l’activité principale est de gérer les appels téléphoniques d’une entreprise. Cela peut être des appels sortants ou entrants. De manière générale, une entreprise externalise en offshore les fonctions d’un call center, comme un centre d’appels à Madagascar. Par ailleurs, les activités de télémarketing, télévente, prise de commande ou la gestion de la relation client sont gérées à distance par une équipe externe.

De ce fait, un call center est une branche du BPO. En guise d’exemple, un fournisseur BPO à Madagascar peut exécuter une myriade de fonctions. Il peut gérer les appels téléphoniques et d’autres activités telles que les services informatiques, administratifs, digitaux ou encore la gestion des ressources humaines. Or, un call center traite ses activités grâce à des lignes téléphoniques. Par conséquent, le choix du prestataire dépend de la nature du service à externaliser.

En somme, un BPO à Madagascar prend en charge les activités du front-office et du back-office d’une entreprise. C’est pourquoi, pour gagner du temps et économiser de l’argent, il est plus intéressant de recourir à un prestataire spécialisé dans ce domaine.